RADIO(S)



Le logo de l'Assurance Maladie devant un batiment de la Caisse primaire d'Assurance Maladie (CPAM).
Le logo de l'Assurance Maladie devant un batiment de la Caisse primaire d'Assurance Maladie (CPAM). — Fred Dufour AFP

Attention aux arnaques ! Le dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance, cybermalveillance.gouv.fr, appelle à la plus grande vigilance après avoir constaté la recrudescence de la propagation d’un mail frauduleux de l’Assurance Maladie.

« Après les derniers calculs de votre Assurance maladie, nous avons déterminé que vous êtes admissible à recevoir un remboursement d’un montant de 118 euros. Nous vous invitons à consulter les démarches à suivre en cliquant ci-dessous », indique le message frauduleux qui mentionne un délai de sept jours à respecter pour effectuer cette demande de remboursement.

« Ces mails d’hameçonnage jouent sur l’appât du gain des internautes »

« Plusieurs de nos prestataires nous ont fait remonter des cas de phishing liés à l’Assurance maladie cette dernière semaine », a indiqué l’organisme à BFMTV. « Ces mails d’hameçonnage, rédigés par des groupes cybercriminels amateurs, jouent sur l’appât du gain des internautes. Ils fonctionnent particulièrement bien dans le cas de l’Assurance maladie, beaucoup de gens étant en attente d’un remboursement. »

Le site cybermalveillance souligne que l’Assurance maladie ne demande jamais les coordonnées bancaires pour effectuer un remboursement.

Si vous êtes la cible de cette arnaque, il est conseillé de faire rapidement opposition auprès de son organisme bancaire et de déposer plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie. Le site d’assistance aux victimes de cybermalveillance conseille aussi de changer immédiatement ses mots de passe.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/societe/2289379-20180613-assurance-maladie-alerte-faux-mails-remboursement
Partager