RADIO(S)



Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national, le 5 mars 2018.
Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national, le 5 mars 2018. — IBO/SIPA

Révélation gênante pour Jean-Marie Le Pen. L’ancien patron du Front national possèderait deux statuettes nazies dans son bureau. C’est ce que pense avoir repéré Le Canard enchaîné dans un reportage de TF1 datant du 21 février dernier dont un extrait a été diffusé dans l’émission Quotidiensur TMC.

Les deux statuettes en question, posées sur la cheminée du bureau de l’ancien président du Front national, à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), seraient des copies miniatures d’œuvres d’Arno Breker, le sculpteur d’Adolf Hitler. Dans l’émission présentée par Yann Barthès sur TMC, elles ont été présentées à tort comme des statues grecques.

« Cela ne doit pas être des objets considérables car on ne les voit guère »

Contacté par Closer, Jean-Marie Le Pen n’a pas voulu commenter la présence de ces deux œuvres nazies à son domicile.

Son conseiller presse, Lorrain de Saint Affrique, a quant à lui minimisé la révélation du Canard enchaîné et assure qu’il n’a jamais prêté attention à ces statuettes : « Cela ne doit pas être des objets considérables car on ne les voit guère. Moi, en tout cas, je ne les ai jamais vus ».

>> A lire aussi : Jean-Marie «Vador» Le Pen fait la promo de son livre dans un ascenseur

Les deux statues originales, de 3m50 de haut, représentant deux jeunes hommes brandissant une torche pour l’un et un glaive pour l’autre, avaient été réalisées en 1938, à la demande de l’architecte d’Adolf Hitler.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/politique/2237399-20180314-video-jean-marie-pen-possede-deux-statuettes-nazies-bureau
Partager