RADIO(S)



Gérard Larcher, président du Sénat, le 14 février 2018.
Gérard Larcher, président du Sénat, le 14 février 2018. — PAWEL WISNIEWSKI/EASTNEWS/SIPA

Décidément, ça ne passe pas. Le président du Sénat Gérard Larcher (LR) va demander à Emmanuel Macron que le projet de loi réformant les institutions, tel qu’il a été envoyé au Conseil d’Etat, « soit réexaminé », a-t-il annoncé mardi.

« La révision constitutionnelle ne pourra pas se faire sur l’abaissement des pouvoirs du Parlement », a prévenu Gérard Larcher sur RTL. Selon lui, « une lecture attentive du projet de loi envoyé au Conseil d’Etat » montre, « sur la manière dont on peut déposer des amendements », « une vraie réduction des pouvoirs du Parlement et ça ce n’est pas possible ».

Larcher et Rugy au combat

Ce texte « n’est pas celui sur lequel nous avions il y a 17 jours arbitré sous l’autorité du président de la République », a-t-il dénoncé. « Voilà pourquoi je ferai cette semaine appel au président de la République pour que ce texte soit réexaminé, il peut l’être avant le Conseil des ministres du 9 mai, il peut l’être au cours du débat », a-t-il poursuivi, laissant entendre que le président de l’Assemblée nationale François de Rugy serait « sur une ligne comparable ».

« Je reste toujours dans l’attitude de quelqu’un qui souhaite voir aboutir une révision constitutionnelle qui devrait, car c’est son objectif, permettre à nos institutions de mieux fonctionner et à la démocratie d’être mieux comprise par nos concitoyens », a assuré Gérard Larcher, président du Sénat.

« Il faut un Parlement fort, il faut un Parlement qui contrôle, il faut un Parlement qui débatte », a-t-il plaidé.

>> A lire aussi : Le gouvernement ne touchera finalement pas au droit d’amendement, annonce Edouard Philippe

>> A lire aussi : Constitution. Debré pointe le «mal français» consistant à «changer sans cesse les règles»

>> A lire aussi : Pourquoi va-t-on (encore) entendre parler d'une réforme constitutionnelle

 

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/politique/2256463-20180417-reforme-constitutionnelle-gerard-larcher-demande-reexamen-texte-parlement-fort
Partager